Ma prise de parole concernant le point 18 à l’ordre du jour : « le budget de l’exercice 2024 » :

pas de vrai budget participatif à woluwe-saint-pierre

Je tenais à vous féliciter d’avoir mis à notre disposition pour la première fois des documents pour le budget qui sont éditables. Cela a facilité mon travail de conseillère communale. Quand il y a quelque chose de bien, il faut le saluer !

En revanche, j’ai eu beau chercher les mots « budget participatifs », je n’ai malheureusement toujours rien trouvé et cela fait 4 ans que je cherche. C’était pourtant bien un des points repris à la page 5 dans votre déclaration Politique Générale 2019-2024. La participation citoyenne est même le 2e principe transversal repris dans ce document.
Un budget participatif est exercice concret de démocratie directe et une occasion pour chacun (les habitants, le monde associatif, les collectifs et comité de quartiers) de s’impliquer, de participer à la vie de la commune en mettant en œuvre des projets qui ont du sens pour eux et de tisser du lien.
Malgré les restrictions budgétaires, je remarque tout de même que les autres communes sont de plus en plus nombreuses à proposer un budget participatif. La ville de Bruxelles, Auderghem, Woluwe-Saint-Lambert, Ixelles, Watermael-Boitsfort, Uccle…

Pour ne citer que quelques exemples concrets :

  • La ville de Bruxelles a commencé en 2018 à mettre cela en place avec un budget de 137.000 €. Il y avait eu plus d’une centaine d’idées proposées. Pour l’an prochaine un budget participatif de 1,5 millions d’euros est prévu.
  • 100.000 € à Ixelles pour un projet à mettre en œuvre en mai-juin 2024.
  • 150.000 € à Uccle pour un projet à mettre en œuvre en septembre 2024.
  • 200.000 € à Watermael-Boitfort.
  • 529.230€ à Auderghem, dont maximum 165.000 € par projet : les habitants d’Auderghem de plus de 10 ans pouvait proposer un projet et il y a eu 77 propositions.
  • À Watermael-Boitsfort : il y a deux projets phrases que la commune va mettre en œuvre en suivant les suggestions et les votes des citoyens et 40.000 € de budgets attribués à plusieurs projets citoyens très variés et qui seront mis en œuvre par eux :
    • Des moutons au pas de la porte [795 votes, 5.000 €]
    • Soutien à l’hébergement de migrants et demandeurs d’asile [608 votes, 5.000 €]
    • Projet ciné 3 T (3 Tilleuls) [600 votes, 5.000 €]
    • Un nouvel « ère » pour le Frigo Récup [554 votes, 2.000 €]
    • Les sentiers du passé : promenade vidéo-guidée dans l’histoire de Watermael-Boitsfort [500 votes, 5.000 €]
    • Un budget pour de magiques fresques dans la commune [465 votes, 5.000 €]
    • Festival des Jardins 4e ed. (musique classique et traditionnelle) [460 votes, 5.000 €]
    • Repeindre 100 poteaux lumineux de la commune [443 votes, 5.000 €]
    • On peut tous sauver une vie [324 votes, 2.000 €]
    • Une boîte à livres – av; de la Fauconnerie/Hospice communal [251 votes, 998 €]

Je trouve dommage que la majorité prive les wolusanpétrusiens d’une telle opportunité.

Résumé de la réponse donnée par l’échevin des finances, Dominique Harmel :

Il considère le projet « Kelle » et l’appel à projets des « Dame-Blanches » sont des budgets participatifs. Or, à mon sens, il s’agit, pour le premier, d’un plan de mobilité relatif à un quartier et, pour le deuxième, d’un appel à projets non-limité aux Wolusanpétrusiens pour le site des Dames-Blanches. Ce dernier est par ailleurs conjointement organisé par Bruxelles Environnement, la SLRB et le Guichet occupation.

Déc’ 23 : l’absence de véritable budget participatif
Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre Politique de protection des données.
Plus d'infos