Sept’ 20 : réaménagement de l’avenue de Tervuren à court et à moyen terme

Mandat politique VS congé maternité : des jetons ou des rejetons ?
Mandat politique VS congé maternité : des jetons ou des rejetons ?
30 septembre 2020
réchauffement climatique bruxelles urbanisme
Août 20′ : Une politique urbanistique volontariste pour préserver l’habitabilité de nos quartiers durant les vagues de chaleur
27 août 2020
avenue de tervuren

avenue de tervuren

Ma prise de parole lors de l’interpellation citoyenne concernant le réaménagement à court et à moyen terme de l’avenue de Tervuren (conseil communal du mois de septembre) :

“Monsieur le Bourgmestre,

Ces derniers mois en région bruxelloise, les médias se sont régulièrement délectés d’exemples de conflits entre cyclistes et voitures.

Aujourd’hui, comme vous venez de le mentionner, il nous revient d’éviter que la présente discussion constitue un nouvel épisode médiatique où les riverains de l’avenue de Tervuren, qui souhaitent légitimement disposer de places de parking pour leur véhicule ou ceux de leurs clients, seraient opposés aux cyclistes, qui souhaitent de manière tout autant légitime pouvoir se déplacer en sécurité.

A court terme, il paraît impossible de concilier maintien du parking et mise en place d’une piste cyclable sécurisée en site propre. J’entends qu’une solution temporaire alternative au plan original a entre-temps été trouvée avec les riverains mais un compromis reste un compromis. Il y a des déçus … et c’est bien sûr regrettable.

A moyen terme, par contre, c’est à dire d’ici seulement 2 à 5 ans – et je voudrais insister là-dessus – un réaménagement en “boulevard urbain” de l’avenue de Tervuren est envisagé par la région Bruxelloise. Il ressort de plans élaborés par l’administration d’Etterbeek qu’il serait dans le cadre de cette rénovation tout à fait possible de concilier maintien du parking pour les riverains et mise en place d’une piste cyclable sécurisée en site propre.
Mais – comment faire ?
Tout simplement en diminuant le nombre de bandes centrales de circulation automobile et en installant sur l’espace central ainsi libéré une piste cyclable sécurisée en site propre.
En plus du maintien de leurs places de parking, les riverains devraient voir leur cadre de vie amélioré du fait de l’apaisement du trafic automobile. Je pense ici à une réduction du bruit et de la pollution qui sont actuellement générés par ce qui est une vraie autoroute urbaine.

Monsieur le Bourgmestre, ne laissons pas sur le bord de la route les personnes qui pourraient être déçues par le compromis qui semble être proposé ici à court terme. Je suis ravie d’entendre que vous avez déjà pris contact avec la Ministre Van Den Brandt mais je vous demande de vraiment insister afin qu’elle avance au plus vite et de manière concertée avec cyclistes ET riverains sur le réaménagement en “boulevard urbain” de l’avenue de Tervuren.
Ensemble, démontrons que des cyclistes et des automobilistes peuvent avoir des intérêts communs.

Je vous en remercie.”

 

Réponse du bourgmestre :

Je partage totalement votre point de vue et je pense qu’il est également partagé par une grande majorité des habitants. C’est notre volonté de transformer cette avenue de Tervuren qui est aujourd’hui une autoroute urbaine en boulevard urbain moderne où la qualité de vie peut s’y développer.
Seulement, j’ai un peu d’expérience dans ma vie politique et je connais la longueur et la lenteur des procédures à Bruxelles. Et, les difficultés budgétaires auxquels les pouvoirs publics, régions, fédéral, et la commune d’ailleurs doivent faire face dans les prochaines années. Donc quand on nous dit sur le territoire de la commune voisine que dans deux ans si il n’y a pas de projet on va assigner en justice, ils peuvent déjà commencer leur assignation en justice. Je peux vous garantir que dans deux ans, et vous pouvez me réinterpeller à la même date en 2022, il n’y aura encore rien. Et c’est normal. Les cahiers des charges, les permis d’urbanismes, dégager des budgets, c’est impossible – impossible – écoutez-moi bien, de développer ce type de projet en deux ans. On peut le regretter. A Shanghai, c’est peut-être possible mais en tous cas, en région Bruxelloise, ça ne l’est pas. Mais sur les objectifs, bien évidemment, je vous rejoins et, il faut que ce projet soit identique sur Woluwe-Saint-Pierre et sur Etterbeek. Donc on a encore bien le temps me semble-t-il de se coordonner (…)”.

 

Plus d’infos sur le projet retenu à court terme :

LaLibre- 23/09/2020 : Pistes cyclables sur l’avenue de Tervueren : voici le plan alternatif de Woluwe-Saint-Pierre
BX1 – 23/09/2020 : Pistes cyclables sur l’avenue de Tervueren : riverains et collège communal se mettent d’accord