Jan’ 24 : Retour sur le marché de Noël de Stockel

effondrements avenue des Bergeronnettes
Jan’ 24 : Effondrements successifs av. des Bergeronnettes et av. des Chardonnerets
29 janvier 2024
Déc’ 23 : l’absence de véritable budget participatif
20 décembre 2023

Le texte de mon interpellation du mois de janvier 2024 :

Partie A. Exposé

Un marché de Noël peu féérique :
Si les marchés de Noël du Centre Communautaire de Joli-Bois et celui organisé par des citoyens à la Paroisse du Chant d’Oiseau ont reçu des éloges, les retours de nos concitoyens, que j’ai entendus et lus sur les réseaux sociaux, révèlent une déception notable quant à l’atmosphère peu féérique du marché de Noël à Stockel. Nos concitoyens auraient apprécié y retrouver plus de décorations de Noël, plus de stands d’artisans locaux, un manège pour les enfants, etc., comme cela est observé sur d’autres marchés de Noël aux mêmes dimensions, voire bien plus petits.

Un marché de Noël loin du zéro déchet :
À la Ville de Bruxelles, un marché de Noël nettement plus important adopte des pratiques zéro déchet depuis 2016. Les commerçants utilisent des gobelets réutilisables (comme c’est le cas dans de nombreux autres marchés de Noël) et une initiative de vaisselle consignée a été lancée en 2023 avec succès. Il y avait également un parcours Zéro Déchet avec différents commerçants éco-responsables afin de trouver des cadeaux de Noël éco-responsables ! Il y avait aussi des stands où l’on pouvait trouver des solutions créatives pour « Refuser, Réparer, Réutiliser, Recycler et Réduire » pendant les fêtes de fin d’année ! Leur ambition était de réduire les 5 tonnes de déchets que l’événement produit chaque hiver. En revanche, au marché de Stockel, l’approche zéro déchet semble moins affirmée avec des gobelets et des assiettes en carton, des poubelles peu informatives concernant le tri des déchets, générant une confusion générale. Résultat : tous les différents types de déchets étaient mélangés. À Koksijde, j’ai constaté qu’une feuille plastifiée était placée sur chaque poubelle pour indiquer le tri à suivre, et il y avait des poubelles dédiées aux mégots de cigarettes. À Watermael-Boitsfort, les artisans locaux bénéficient d’un tarif préférentiel et à la la Ville de Bruxelles, un label « artisan-producteur » les met en valeur par exemple.

L’importance donnée aux artistes au marché de Noël de Stockel :
Les artistes, habitués à être regroupés et à bénéficier de tarifs plus attractifs, ont observé des changements importants : ils étaient nettement moins nombreux et une piste d’explication pourrait être que la ristourne qui leur est octroyée par la commune sur la location du stand n’était que de 50 EUR en 2023, à comparer avec une réduction de 200 EUR en 2019 par exemple. On n’achète malheureusement pas un tableau comme on achète du vin chaud ou une paire de boucles d’oreilles.
De plus, le concours organisé en 2019 qui mettait en valeur les artistes (les visiteurs pouvaient voter pour leur artiste favori et la commune avait offert comme prix une exposition artistique au Whalll) n’a pas été reconduit. Tous ces éléments ont largement compliqué la rentabilité de leur participation au marché de Noël de Stockel.

 

Partie B. Questions posées au Collège des Bourgmestre et Echevins

  1. Quel pourcentage d’artisans de WSP étaient présents au marché de Stockel ? Ont-ils bénéficié de tarifs réduits par rapport aux artisans internationaux, comme c’est le cas dans d’autres communes ?
  2. Pourquoi les artistes n’ont-ils pas bénéficié d’une ristourne plus importante en 2023 ?
  3. Pourquoi la démarche valorisant les artistes via un concours n’a-t-elle pas été réitérée ?
  4. Vu que nous avons tous signé pour une motion pour l’urgence climatique, pourquoi le marché de Stockel n’a-t-il pas adopté les pratiques zéro déchet observées par exemple à la Ville de Bruxelles, notamment les gobelets réutilisables, la vaisselle consignée ?
  5. Pourquoi le tri des déchets à suivre n’a-t-il pas été clarifié sur les poubelles ? Que comptez-vous faire à l’avenir pour résoudre ce problème ?
  6. Que deviennent les excédents alimentaires du marché ? À la Ville de Bruxelles, depuis 2022, un système de récupération, redistribution et revalorisation des excédents alimentaires du marché a par exemple été mis en place.
  7. Quelle est la destination des sapins de Noël après l’événement ? À la Ville de Bruxelles, il est donné à l’Académie Royale des Beaux-Arts pour transformation en œuvre d’art, transformation en bancs et tables par un artisan belge. De nombreuses autres solutions existent pour les plus petits sapins.
  8. Quelles mesures comptez-vous mettre en place afin de tenir compte des commentaires et rendre ce marché de Noël plus féérique et ajouter plus d’activités pour les enfants l’an prochain ?
  9. Qu’est-il advenu du « baby corner » qui avait été introduit lors d’un précédent marché de Noël à WSP ?

 

Annexes – quelques pistes d’améliorations :

Annexes – Témoignages sur les réseaux sociaux concernant le marché de Noël de Stockel 2023 :

 

Visionnez la totalité de nos échanges :