Mars 24 : Soutien aux activités de l’agence immobilière sociale (AIS) « Le Relais »

économies financières grâce aux asbls communales, participation aux marchés publics
Avril 24 : Accès aux asbls communales des marchés publics de la commune
17 avril 2024
wc PMR non indiqués, pas de jeux pour les enfants
Mars 24 : Une maison communale peu accueillante pour les PRM et les familles avec de jeunes enfants
21 mars 2024
l'agence immobilière sociale (AIS) Le Relais à woluwe-saint-pierre

objectif de la commune de woluwe-saint-pierre est d'atteindre 600 logements loués par l'AIS Le Relais

Le texte de l’interpellation de Cécile Vainsel et moi-même (mars 2024) :


Partie A. L’exposé

Madame l’Echevine,

La déclaration de politique générale 2019-2024 du Collège constate à juste titre que « la qualité de son environnement et de ses services rend notre commune très attractive. Mais s’y loger coûte de plus en plus cher pour les ménages, mais aussi pour les familles et les personnes isolées. Permettre l’accès au logement pour les jeunes, les familles aux revenus plus faibles ou moyens, de même que maintenir la classe moyenne à Woluwe-Saint-Pierre constituent des enjeux essentiels. »

Ce faisant, vous vous étiez engagés en page 14 de votre déclaration de politique générale de « développer le parc de logements de l’agence immobilière sociale (AIS), «Le Relais», en visant les 600 logements ».


B. Questions posées au Collège des Bourgmestre et Echevins

Je souhaiterais faire un état des lieux à ce propos en vous posant les questions suivantes :

  1. Pourriez-vous nous communiquer la taille du parc de logements géré par l’AIS « Le Relais » au 1er décembre 2023 ? Combien de ces logements sont situés sur le territoire de Woluwe-Saint-Pierre ?

  2. Si votre objectif de 600 logements n’a pas encore pu être atteint, que pensez-vous du règlement adopté par le conseil communal d’Etterbeek qui est relatif à l’octroi d’une prime communale « bonus-loyer » aux propriétaires confiant un logement a une agence immobilière sociale ? Cette prime communale introduite en 2017 vise à inciter les propriétaires de biens localisés à Etterbeek à confier la gestion de ceux-ci à l’agence immobilière sociale d’Etterbeek. La prime communale versée annuellement dans ce cadre s’élève à 300 € pour un studio, 350 € pour un logement 1 chambre, 500 € pour un logement 2 chambres et 1.200 € pour les biens comportant 3 chambres et plus.

  3. Le site internet www.aislerelais.be semble « en construction » depuis un certain temps : pourriez-vous nous confirmer que ce site internet sera de nouveau opérationnel prochainement ? Une meilleure visibilité « online » devrait faciliter les contacts entre l’AIS et les propriétaires.

    4. Enfin, quelle publicité est faite vers les publics cibles (investisseurs dans l’immobilier, propriétaire souhaitant mettre un bien en location) afin de les motiver à acheter un bien à mettre en location via l’A.I.S. de Woluwe-Saint-Pierre ou mettre un bien déjà acquis en location via cette A.I.S. ? Les avantages principaux étant : pas de vide locatif et la sécurité d’avoir un bien remis en état s’il est endommagé.


Cécile Vainsel a pris la parole afin de compléter mes propos. Elle a trouvé cela très dommage qu’ils refusent de répondre à notre 4ème question sous prétexte que cela touche à la gestion de l’asbl communale. Or, nous sommes plutôt dans une approche d’évaluation de la note de politique générale et d’évaluation des moyens mis en œuvre pour les atteindre.
Elle a salué le travail de l’échevine pour augmenter le nombre de logements de qualité proposés via l’A.I.S. mais déplore le fait que aux dernières nouvelles, 80% d’entre eux se situent en dehors du territoire communale.
Le travail de Vincent de Wolf est inspirant et elle espère que la même chose pourra être fait ici, afin d’augmenter le nombre de ces logements proposés sur notre commune et permettre ainsi à ceux qui le souhaitent, de rester vivre à WSP.

 

Résumé de nos échanges avec l’échevine Carine Kolchori :

  1. Fin 2023, l’A.I.S. gère 485 logements dont 81 à WSP. Ces 12 derniers mois, 22 logements en 2023 ont été rendus aux propriétaires pour une ou plusieurs des raisons suivantes: les charges étaient trop élevées, le PEB trop mauvais ou l’état du logement jugé insuffisant. Ainsi, la politique communale favorise la qualité plutôt que la quantité de logements offerts par l’A.I.S. Le Relais.

  2. Le Collège ne souhaite pas mettre ce « bonus-loyer » en place à WSP car ils le jugent insuffisant et inutile.

  3. et 4. Le site internet de l’A.I.S. a été remis en ligne début de cette semaine mais le Collège ne souhaite pas discuter de la stratégie de communication concernant l’A.I.S. durant un conseil communal.


Ma réaction :

Je salue et ne remets pas en cause le soucis de la commune de privilégier la qualité des logements proposés par l’AIS au détriment de la quantité. Toutefois, j’estime que des efforts additionnels devraient être entrepris pour proposer en priorité davantage de logements localisés sur Woluwe-Saint-Pierre. L’essentiel des logements actuellement proposés par l’A.I.S. sont en effet situés de l’autre côté de la région bruxelloise (en 2022, 68 logements étaient situés à Neder-Over-Heembeek, 49 logements à Molenbeek, 35 logements à Anderlecht, etc). Cela signifie qu’à chaque fois qu’un habitant de notre commune qui a dû mal à se loger se tourne vers l’A.I.S. Le Relais en espérant ainsi pouvoir continuer à résider à WSP, il y a 5 chances sur 6 qu’il soit envoyé par notre A.I.S. de l’autre côté de la région bruxelloise (donc loin de l’école où les enfants sont scolarisés, de son réseau d’amis etc).

Concernant le prétendu caractère insuffisant et inutile du « bonus-loyer » introduit en 2017 à Etterbeek, j’ai indiqué que contact avait été pris à ce propos avec Vincent De Wolf, bourgmestre (MR) d’Etterbeek. Celui-ci est très content du résultat obtenu grâce au “bonus-loyer” au sein de sa commune et a exprimé son souhait de maintenir dans le temps l’application de ce « bonus-loyer » à Etterbeek. J’ai rappelé que l’objectif de ce « bonus-loyer » n’est pas d’intégralement combler le différentiel entre les loyers observés sur immoweb et les loyers plafonnés que les A.I.S. peuvent légalement proposer: ce différentiel peut en effet partiellement s’expliquer par les services offerts par une A.I.S. (cf. absence de vide locatif, remise en état du bien si des dégâts sont occasionnés par un locataire, exonération du précompte immobilier, suivi administratif des locataires, …). A ce propos, la commune devrait d’avantage communiquer à ce propos, tant dans l’intérêt des candidats locataires que des propriétaires de biens immobiliers situés à WSP.

N’ayant pas pu obtenir un retour sur la stratégie de communication mise en place pour inciter les propriétaires de faire appel à l’A.I.S. Le Relais – chose que je deplore! -, il est difficile de proposer des pistes d’évolution qui permettraient d’atteindre l’objectif des 600 logements, dont une majorité à Woluwe-Saint-Pierre. J »ai toutefois suggéré à l’échevine d’utiliser par exemple sa page dans le Wolumag pour faire un « publi-reportage » des avantages d’une location via l’A.I.S. pour les propriétaires et les investisseurs. Bien que la remise en ligne d’un site internet est une première étape franchie, la présence de l’A.I.S. sur les réseaux sociaux devrait certainement être améliorée et je proposerai bénévolement mon aide à l’A.I.S. à ce propos.


Visionnez la totalité de nos échanges lors du Conseil Communal: